Hebdo 39 Lons-le-Saunier

16 ème Foire Bio de Longchaumois avec Pablo Servigné

  • Pablo Servigne, chercheur in "terre" dépendant, déclare la coopération
  • Pablo Servigne, chercheur in "terre" dépendant, déclare la coopération
  • La salle du premier étage archi comble
  • Le 26ème foire Humeur Bio est ouverte
  • Un étale de beaux légumes
  • Les musiciens étaient de la fête aussi!
  • La salle polyvalente était pleine de boutiques
  • La salle de restauration bien venue
  • Sous le chapiteau bien à l'abri!
Longchaumois une fois de plus, capitale locale du bien vivre.

 

Avec l’organisation  de la 16ème foire bio le week-end dernier, Longchaumois a fait preuve une fois de plus de son attachement au bien vivre de qualité.
Humeur bio agit pour favoriser une économie solidaire et respectueuse de l’environnement. Cette association implantée depuis 1999 sur le territoire haut jurassien s’est donnée pour objet de défendre l’agriculture biologique, de favoriser l’éthique, la proximité, la convivialité et la solidarité dans les échanges commerciaux (achats groupés), de faciliter l’information et l’engagement à travers des actions concrètes (foires, conférences, …), et de susciter la réflexion  et le débat autour de thèmes de société.
Une cinquantaine de commerçants et artisans divers de ce secteur bio (maraîchers, boulangers, vignerons, savonniers, potiers, fromagers, travailleurs du cuir, de cosmétiques, de céramiques etc…) étaient présents à L’Espace loisirs de la Cité de Lacuzon. Les visiteurs ont donc trouvé sur place des nourritures terrestres, mais aussi des nourritures plus spirituelles, avec des livres, des expositions sur l’histoire des coopératives sur le Haut Jura et sur l’avenir coopératif, des projections de films, des ateliers sur la transition avec le CPIE du Haut-Jura, avec les jardins partagés de Saint-Claude et des déambulations théâtrales de la Cie. «Couleurs de Chap».  
Le samedi soir s’est clôturé par de la musique avec «Brakass», big band de Morez et le «Trio LéLé», un groupe hétéroclite de trois musiciens venus d’ailleurs pour partager leur musique.

L’entraide, l’autre loi de la jungle...


Comme l’année dernière avec la conférence sur l’eau, la petite salle au premier étage était archicomble samedi soir pour accueillir Pablo Servigne, invité par la librairie Zadig de Saint-Claude et le Centre Régional du Livre de Franche Comté, venu parler de l’entraide et du partage.

Dans un monde contemporain impitoyable, où nous sommes tous soumis à la compétition, «à la loi du plus fort», «la loi de la jungle», les lignes bougent cependant. Pablo Servigné est un essayiste et «chercheur in (terre) dépendant», qui nous parle de l’entraide. Il pose la question saugrenue «Qu’attendons-nous pour coopérer?», et «pour quand l’entraide» ?
Il s’agit donc du «mythe de la loi de la jungle» revisité par son œil avisé et inquisiteur d’ingénieur agronome et de biologiste à la base. Des mots jugés désuets ou subversifs, dans un monde de compétiteur, de gagneur, comme «altruisme, coopération, solidarité, ou même bonté…», sont remis au goût du jour, par de nouveaux mouvements, auteurs et modes d’organisation.
Dans les pires difficultés, dans les moments les plus difficiles, il nous dit que l’être humain, comme chez bien d’autres espèces, pratique spontanément la solidarité, l’entraide, et la collaboration…
Par quels mécanismes les personnes d’un groupe peuvent-elles se mettre à collaborer ? Au-delà d’un groupe la collaboration est-elle possible, par exemple au niveau international pour ralentir le réchauffement climatique ?
Affaire à suivre...


Son livre :
« L’entraide, l’autre loi de la Jungle ».   
Contact :
hbfoire@orange.fr


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

175 bénévoles à la rencontre des Jurassiens les plus nécessiteux

« Il n’y a pas forcément plus de pauvres, mais ceux qui le sont, le sont encore plus » Coup de projecteur sur l'activité du Secours Catholique. Hélas, toujours en progression.
Publié le 20/11/2017

Atelier fabrication de bougies

Publié le 27/11/2017

Citroën C3 Aircross : nouveau rôle pour une nouvelle vie

Adieu au C3 Picasso, monospace familial qui a tant donné de sa personne sur les autoroutes des vacances ! Bienvenue au C3 Aircross qui adopte le style des SUV tout en imposant sa griffe originale ! Un nouveau venu qui redistribue les cartes entre Peugeot et Citroën.
Publié le 10/11/2017

Bloc-notes

SOIRÉE CÉLIBATAIRE

Publié le 29/09/2017

SALON DE FIL EN AIGUILLE

Publié le 06/10/2017

USO

Publié le 22/09/2017


Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales