Hebdo 39 Lons-le-Saunier


AG du Comité de Défense CODESOHO et «Manif» à Paris

  • La tribune de l'AG du CODESOHO à saint-Claude
  • La tribune de l'AG du CODESOHO à saint-Claude
  • L'assistance pour l'AG à la salle des Fêtes!
Le combat continue pour la survie de l’Hôpital de Saint-Claude.

En ce samedi soir à la salle des fêtes san claudienne, une centaine de personnes étaient venues assister à l’AG de CODESOHO, présidée par André Jannet. Son rapport moral donnait un historique chronologique des multiples actions et manifestations menées depuis un an et demi, donc depuis l’annonce officielle par l’ARS de la fermeture des cinq services stratégiques de l’Hôpital Louis Jaillon  (maternité, pédiatrie, chirurgie, dialyse, et urgences). La détermination est toujours affichée et le CODESOHO, fort de ses 1135 membres ayant cotisés, et d’une pétition signée par plus de 15.000 personnes, continue son action de défense. L’approbation des comptes et le renouvellent du CA n’a pas donné lieu à de gros débats. Puis ce sont les hommes politiques locaux, qui ont pris la parole afin de faire part d’une manière générale de leurs diverses inquiétudes vis-à-vis du fonctionnement actuel perturbé de l’hôpital, et des hôpitaux voisins, de Lons, Dole et d’Oyonnax notamment.

Jean louis Millet est revenu sur la procédure judiciaire engagée en annulation auprès de Tribunal administratif, avec une crédibilité évidente.

 

Les parlementaires absents

Pour le voyage à Paris, Francis Lahaut glissait quelques mots. La délégation san claudienne était composée d’une cinquantaine de personnes, un bus complet. Le bruyant équipage avait bien sûr embarqué banderoles, chasubles et tous signes distinctifs du Comité de Défense local, au milieu des délégations des autres comités de France et de Navarre. Cependant les parlementaires brillaient par leur absence, à part évidemment la présence remarquée et remarquable comme toujours de Jean Lassalle et de Pierre Laurent du parti communiste. La retransmission médiatique nationale s’est faite également «assourdissante» par un silence pesant sur le sujet...

 

Le jour le plus long...

Prochaine échéance, le 4 juillet à l’Hôpital de Saint-Claude, et la venue du nouveau directeur Guillaume  Ducolomb nommé depuis le 19 mai 2018 à la tête de la communauté hospitalière Jura Sud. Ce sera en effet un jour de rentrée avec la première tenue d’un Conseil de Surveillance de l’Hôpital, depuis la mise en place, de la tutelle de l’administration provisoire avec l’inflexible Mr. Pignard.

Ce sera sûrement le jour le plus long, du fait des dossiers en retard à traiter.

Donc le combat continue…


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Le Jura, terre de contestation

Contre le coût de la pompe, le coup de la panne... A l'heure où les initiatives "citoyennes" peinent à rassembler quelques dizaines de personnes, Fabrice Schlegel, initiateur du groupe facebook "de l'essence de la contestation" est parvenu, vendredi dernier à Dole, à réunir plus de 700 soutiens à son indignation. Explication d'une exaspération croissante, véritable phénomène de société qui semble se répandre comme une traînée de poudre dans notre région rurale, et bien au delà.
Publié le 12/11/2018



Bloc-notes

CONCERT NOVEMBRE 2018

Publié le 25/10/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales