Hebdo 39 Lons-le-Saunier

Bientôt une nouvelle plateforme de stockage pour la Banque Alimentaire et les Restos du Cœur à Champagnole

  • Les bâtiments de l'entreprise Décolletage Morel situés rue Alexandre Volta à Champagnole, disposent des fonctionnalités nécessaires à l'activité logistique des deux antennes départementales.
  • Les bâtiments de l'entreprise Décolletage Morel situés rue Alexandre Volta à Champagnole, disposent des fonctionnalités nécessaires à l'activité logistique des deux antennes départementales.
C’est bien un projet de niveau départemental qui va voir le jour prochainement à Champagnole puisque les élus intercommunaux de Champagnole Nozeroy Jura, ont validé mardi 11 juillet dernier le projet de création d’une plateforme de stockage pour les antennes départementales de la Banque Alimentaire et des Restos du Cœur.

Des locaux qui ne sont plus adaptés


Actuellement, les Restos du Cœur et la Banque Alimentaire disposent de locaux situés à Champagnole dans l'ancien Lycée d'Enseignement Professionnel pour le dépôt de l'ensemble des produits alimentaires distribués dans le Jura aux différentes associations. Ces services cohabitent avec ceux de Champa'Loisirs et l'accueil d'enfants de 3 à 12 ans, situés également dans une partie de l’ancien LEP.

« Ces locaux qui sont mis à disposition par la Ville de Champagnole, ne sont pas adaptés à leur activité. La circulation de semi-remorques dans une cour commune à ces deux activités ne permet pas d'organiser le flux de circulation de manière rationnelle et sécurisée. En outre, ces flux de véhicules doivent également cohabiter avec l'antenne des services sociaux du Département. Face à ce constat, il est apparu nécessaire de transférer le dépôt départemental de ces deux associations sur un site adapté », expliquait Clément Pernot.

 

Un projet porté par la Communauté de Communes


Les bâtiments de l'entreprise Décolletage Morel, d’une surface de 1 627 m², situés rue Alexandre Volta à Champagnole, sont vacants depuis la construction de la nouvelle unité de production sur la Zone André Schwartzmann et disposent des fonctionnalités nécessaires à cette activité logistique. « Après des travaux d'aménagements, ils permettront à la Banque Alimentaire et aux Restos du Cœur d’organiser le dépôt départemental dans des conditions optimisées en matière d'accessibilité routière, de modalités de stockage et d'optimisation des flux », soulignait Clément Pernot avant d’ajouter « qu’une fois le plan de financement soumis aux services de l’Etat et du Département cela permettra à la Banque Alimentaire et aux Restos du Cœur d’envisager une saison 2018-2019 dans de meilleures conditions ».

 

Le coût de cette opération, comprenant l’acquisition du bâtiment et les travaux, s'élève à 1 072 714 euros et les aides sont sollicitées à hauteur de 429 085 euros pour l’État et de 429 085 pour le Département. La part d’autofinancement de l’intercommunalité s’élèvera à 214 544 euros.

 

 


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales