Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Contrôle des mesures de sécurité à la chasse

  • Panneautage obligatoire en cas de battue
  • Panneautage obligatoire en cas de battue
  •  Briefing avant la journée de contrôle à la Sous-Préfecture
  • Affichages et consignes visibles dans les cabanes de chasseurs
  • Le responsable de l'Office de la Chasse contrôle le carnet de battue
  • Le sanglier très présent dans le Jura.
  • Signalétique de rigueur à la chasse
  • Sanctions mais surtout prévention et sensibilisation
Espèces, structures cynégétiques, gestion, sécurité, et... police !

Le Jura est un pays de chasse. Avec ses espaces atypiques et variés (plaines, vallons, coteaux, montagnes, rivières, lacs et cours d’eau), il est un département riche en milieux naturels diversifiés.
Les services et les établissements publics de l’État portent une responsabilité particulière à mettre en œuvre et contrôler les mesures législatives et réglementaires permettant leur préservation.
Des personnels de différents services sont régulièrement associés pour des opérations et des journées ponctuelles de contrôle, d’information et de sensibilisation des usagers du milieu naturel, aux enjeux de la biodiversité et au respect des réglementations.
L’une de ces opérations «interservices» consacrée à la pratique de la chasse a eu lieu samedi denier dans l'ensemble du département. La chasse constitue l’outil de gestion des espèces gibier, dont les effectifs permettent un prélèvement. Les principales espèces chassables dans notre secteur sont le chevreuil en abondance, le sanglier présent partout, le petit gibier, qui somme toute lui est relativement rare, ainsi que la chasse au gibier d’eau at aux oiseaux de passage, exception faite de la bécasse, peu pratiquée dans le Jura.

La sécurité à la chasse ne concerne pas que les chasseurs !

La sécurité doit être aujourd’hui appréhendée dans un cadre plus large associant d’autres types d’utilisateurs de la nature. C’est la raison de l’opération «interservices : sécurité à la chasse » qui s’est déroulée en partenariat avec l’Office national de la nature de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) et la Direction départementale des territoires (DDT) du Jura dans le cadre de la Mission inter-services eau et nature (MISEN), elle permet de mobiliser tous les services et organismes autour d’une mission commune. Ont participé également à la journée, l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et la Gendarmerie nationale. (PGM). Cinq équipes inter-services ont eu pour mission chacune de parcourir une zone prédéfinie. Les équipes allaient au contact des chasseurs et des usagers de la nature afin d’engager un dialogue pour les informer et les  contrôler sur l’application et le respect de la réglementation et des mesures de sécurité à la chasse. (Plan de chasse, règles de sécurité sur les battues : postes, signalisations, traqueurs, récepteurs, balisages, respect des procédures et angles de tir…).
Ainsi que sur d’autres réglementations concernant la police de la nature et de la pêche, selon les opportunités qui se présentaient.

Opérations de police

Pour la saison 2016/2017, le nombre total d’accidents en France s’élève à 143, dont 18 mortels, soit un nombre d’accidents en baisse de 2%, par rapport à 2015/2016. On note par contre une augmentation de 80% des décès. Tous les décédés et 83% des victimes blessées sont des chasseurs, 50% des accidents mortels sont causés par le non-respect des angles de tir. La saison 2017/2018 commence mal avec déjà 5 morts sur le territoire national. Sur le territoire jurassien où sévissent plus de 8000 chasseurs, depuis l’ouverture du 10 septembre (fermeture le 31 janvier) deux accidents avec blessure corporelle sont déjà à déplorer. Une soixantaine d’infractions ont été relevées la saison dernière aboutissants souvent à des contraventions de 4ème classe.
La prévention est donc plus que de rigueur…


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Qu'est-ce vraiment que le CBD ?

Bientôt la reconnaissance d'un usage médical du cannabis ? Dans le sillage des dernières déclarations de la ministre de la Santé, qui la semaine dernière, a laissé entendre qu'un usage thérapeutique du cannabis pourrait être bientôt à l'ordre du jour, la récente ouverture de deux boutiques jurassiennes proposant du cannabidiol en vente libre a localement relancé le débat public portant sur une possible prochaine évolution législative. Détails et explications.
Publié le 18/06/2018



Bloc-notes

CHEZ TITOUNE

Publié le 04/06/2018

RESTAURANT LE BAMBOCHE

Publié le 04/06/2018

CONCERT

Publié le 04/06/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales