Hebdo 39 Lons-le-Saunier

Départ du Colonel Vincent Lamballe, commandant le groupement de gendarmerie départementale du Jura

  • Le Colonel Langlois pendant son discours
  • Le Colonel Langlois pendant son discours
  • une partie de l'assistance
  • le Colonel Lamballe présentant le drapeau du groupement du Jura
Une réception s'est déroulée mercredi dernier à la préfecture de Lons le Saunier.en l'honneur du départ du Colonel Vincent Lamballe, commandant le groupement de gendarmerie départementale du Jura. Le préfet du Jura a accueilli dans les jardins de la préfectures les quelques 150 invités qui avaient répondu présent à cette occasion.

Aprés plus de 3 années de présence au sein et à la tête du groupement de gendarmerie départementale du Jura, le Colonel Vincent Lamballe quitte ses fonctions pour rejoindre son nouveau poste à la Direction Nationale, le 01 août prochain. Mercredi, en fin d'après-midi, c'est sous un soleil radieux et devant un parterre d'invités réunis pour la circonstance dans les jardins de la préfecture, qu'un vibrant hommage lui a été rendu.

Un homme pragmatique, qui voit loin

C'est tout d'abord le Colonel Eric Langlois, Commandant adjoint de gendarmerie de la région Bourgogne-Franche Comté, qui a tenu des propos élogieux à son égard :
"Homme pragmatique, qui voit loin, qui a toujours un coup d'avance pour réagir efficacement. C'est à la fois un homme de terrain et de dossier".
Et de poursuivre : " Le Colonel Lamballe est un subordonné et un collaborateur avec qui on peut échanger, qui a toujours des avis éclairés et dirige ses hommes avec humanité et fermeté. C'est aussi un officier à l'écoute qui sait déléguer. Enfin, un grand chef qui valorise ses adjoints".. Avant de terminer; " C'est avec sympathie, estime et respect que je regrette votre départ, tout en vous souhaitant un bel avenir".

Un homme de tact, de pédagogie et d'intelligence...

Puis, c'est Richard Vignon, préfet du Jura, qui a pris la paroile. il l'a définit comme un homme trés respectueux de la la déantologie et avec un sens de l'éthique remarquable, qui a su compléteemnt s'intégrer à la popuiation en vivant au quotidien les difficultés, donc en mesure de les comprendre. 
il a souligné aussi que c'est un homme proche des élus qui a su mener à bien la tâche difficile de réorganisation des brigades: "Paris a un programme trés ambitieux, qui prend des décisions, mais il est plus compliqué de les appliquer dans les territoires, car il n'est pas simple d'expliquer à un élu la disparition de sa brigade, vous avez su le faire avec tact, pédagogie et intelligence".
Le préfet a tenu à souhaiter le meilleur à Vincent Lamballe et lui remettre la médaille de la préfecture.

Une confiance qui honore tous les gendarmes du Jura

En conclusion, le Colonel Lamballe remerciait l'ensemble des participants pour leur présence. Il n'oublie pas de saluer les autorités administratives, judiciares, les élus et tous les gendames présents. Pour lui ces 3 années passées à la tête du groupement ont été intenses mais, pleine de richesse avec de beaux souvenirs et de belles rencontres.
Il se rapelle tout particulièrement une réunion nocturne due à l'état d'urgence, avec le préfet, ou celui ci lui a confié: "Mon Colonel, la jurisprudence, nous soimmes en train de l'écrire""....
Il a tenu aussi à souligner les liens très particuliers tissés avec les collectivités qu'il tient à remercier pour leur accueil. Il remercie égalemnt les 750 gendarmes et réservistes qui sur le terrain donnent l'exemple du travail coillaboratif, et de citer Paul Valéry pour qui "Un chef est un homme qui a besoin des autres"..
En conclusion, il a exprimé la fierté que l'on peut ressentir pour ses adjoints et collaborateurs, et une pensée émue pour son épouse.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales