Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Événement : un Land Art Park voit le jour à Ney

  • Clément Pernot et Pierre Duc ont dévoilé officiellement le nouveau projet intercommunal qui pourrait devenir la grande attraction familiale de l’été 2018: un labyrinthe géant à Ney.
  • Clément Pernot et Pierre Duc ont dévoilé officiellement le nouveau projet intercommunal qui pourrait devenir la grande attraction familiale de l’été 2018: un labyrinthe géant à Ney.
  • Déjà visible depuis le belvédère du Bénédegand, un monumental land art de 4 hectares est en train de naître, sous la forme d’un « Haricosaure ». © CC Champagnole Nozeroy Jura.
  • Sur le site du land art baptisé « Land Art Park » à Ney, de nombreuses animations seront proposées tout l'été. © CC Champagnole Nozeroy Jura.
Déjà visible depuis le belvédère du Bénédegand, surplombant Ney et Champagnole, un monumental land art de 4 hectares est en train de naître, sous la forme d’un « Haricosaure », une nouvelle espèce hybride « ludo-scientifique », mi-dinosaure mi-haricot grimpant, sortie tout droit de l’imagination fertile du plasticien Pierre Duc, et d’un noyau dur de bénévoles passionnés. Un projet porté par la Communauté de communes Champagnole Nozeroy Jura. Explications.

C’est mercredi 23 mai que Clément Pernot, président de la Communauté de communes, et Pierre Duc, entourés d’un noyau de bénévoles ont dévoilé officiellement le nouveau projet intercommunal qui pourrait devenir la grande attraction familiale de l’été 2018.

 

Un projet touristique d’envergure

 

Ce projet s’inscrit dans un souci permanent de répondre aux attentes des professionnels du tourisme de trouver des animations sur le territoire qui puissent fixer les touristes. C’est ainsi que Clément Pernot expliquait la genèse de cette œuvre monumentale. « Lors d’une rencontre avec Pierre Duc cet hiver, je l’ai sollicité afin de réaliser un land art pour l’été 2018 avec l’accord du propriétaire du terrain Richard Caseaux et de l’exploitant Emmanuel Barriod. J’ai alors donné un double défi à Pierre Duc : outre le land art, je lui ai demandé de trouver une solution pour intéresser le public durant toute la période estivale », ajoute-t-il.

 

C’est ainsi que Pierre Duc a relevé le défi en proposant une composition originale avec un dinosaure ; un thème lié à la proximité du site à pistes de Loulle. L’intérêt de cette création est de proposer un labyrinthe géant à l’intérieur du dinosaure.
Si l’artiste reconnaît qu’il « faut être un peu timbré pour se lancer dans ce genre de défi », il souligne en premier lieu la richesse de la dimension humaine qui nourrit ce projet. Ce terrain regorgeant d’après lui « d’ondes positives surtout sur le plan humain ».

 

Sur le site du land art baptisé « Land Art Park » à Ney, de nombreuses animations seront proposées. Il s’agira également de mettre en valeur dans le circuit proposé le site à pistes de dinosaures de Loulle découvert en 20014, ainsi que le lapiaz.

 

Un labyrinthe géant sous forme de dinosaure qui regorge de qualités…


À Ney c’est un véritable lieu d’accueil du public qui ouvrira ses portes mi-juillet. C’est une femelle « Haricosaure » qui prend forme et abrite le labyrinthe. Prochainement apparaîtront d’ailleurs ses petits et des œufs qui vont éclore. Un parcours scientifique sera également proposé. Celui-ci débutera par l’apparition de la Terre il y a 4 milliards d’années. « On va dessiner le Terre telle qu’elle était comme si c’était le 1er janvier de façon à ce qu’on puisse remonter le temps et bien comprendre à notre échelle comment cela a fonctionné avec les mois de l’année et des indications scientifiques tout cela pour arriver au dinosaure et à l’entrée du labyrinthe. Quand on sortira de celui-ci, ce sera l’apparition de l’Homme, le 31 décembre », détaille Pierre Duc avant d’ajouter : « sur le plan de l’accueil des jeunes et des moins jeunes qui vont parcourir le labyrinthe, ils auront 30 visuels à découvrir dans le dinosaure de façon à aller aux quatre coins de la bestiole. C’est un peu comme un jeu de piste. On validera le parcours à la sortie ».
Un concours de dessin intitulé « Dessine-moi un dinosaure » complétera les activités.


Les animations proposés sur le Land Art Park seront donc ludiques mais aussi scientifiques puisqu’il s’agit d’informations réelles sur des dinosaures ayant existé. C’est le paléontologue Pierre Hantzpergue qui supervise les informations qui constitueront le parcours.

« On a la chance d’avoir un site complet avec l’origine des traces, le balcon avec le belvédère et sa vue incroyable et la cohérence avec le motif dessiné ici », concluent Clément Pernot et Pierre Duc.


Repères

Ouverture au public et inauguration le 16 juillet dans une ambiance festive.
Le site sera ouvert tous les jours de mi-juillet à fin août.

Une page FB dédiée pour suivre toute l'actualité: LAND ART PARK • Ney • Jura


Des bénévoles et des partenaires impliqués. Ce projet intercommunal orchestré par Pierre Duc n’a pu s’élaborer qu’avec l’implication de Richard Caseaux (propriétaire du terrain), Emmanuel Barriod (exploitant agricole producteur de lait à Comté), Gilles Grandvuinet, Patrice Anthonioz, Claude Cattenoz, Agnès Ambert et toute leur équipe d’élus et de bénévoles; ainsi qu’avec le soutien de Françoise Jeanneret (groupe FCE, entreprise paysagiste) et du cabinet Olivier Colin et associés (géomètres experts).


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Baignade ou farniente : nos spots préférés

Plages familiales, plages sauvages, sites naturistes… faites votre choix !
Publié le 23/07/2018



Bloc-notes

ESM BASKET

Publié le 05/07/2018

VIDE-GRENIER

Publié le 05/07/2018

RANDOS DES 4 CHATEAUX

Publié le 05/07/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales