Hebdo 39 Lons-le-Saunier

La feuille de route de l’ARS alimente la grogne des Haut-Jurassiens

  • La délégation haut jurassienne s'est invitée à la séance du Conseil Départemental
  • La délégation haut jurassienne s'est invitée à la séance du Conseil Départemental
  • Le Président Pernot expose sa vision du sujet devant les manifestants hauts jurassiens
  • Atmosphère houleuse à la fin de l'entrevue
  • Après le Conseil Départemental direction la Préfecture du Jura
  • Mr. Pribile avait annoncé sa feuille de route une semaine plus tôt
Le Haut-Jura serait-il devenu un territoire dédié aux citoyens de seconde zone ?

 

L'offre de soins concoctée par l’Agence Régionale de Santé a été recentrée et revue sur 4 pôles.
Malgré son déficit de 23 millions d'euros, l’hôpital de Lons se voit conforter dans tous les compartiments de l’offre de santé.  Une unité de dialyse médicalisée toute neuve va même être créée, à laquelle sera adossée celle de Saint-Claude. Le contraire n’aurait-il pas été plus pertinent ?
Paradoxalement, le Centre communal d’action sociale de Lons rachète la clinique privée du Jura pour 1.5M€, somme qui sera réinjectée par l’établissement privé dans la mise aux normes des blocs opératoires de l’hôpital. Drôle de mutualisation… Alors que dans le même temps, à part quelques hochets concédés, on va «remiser» à Saint-Claude un plateau technique (récent et performant), fermer une maternité, une pédiatrie et une chirurgie, pour un bassin de vie d'environ 60.000 âmes... Pourtant le déficit de Saint-Claude n'excède pas les 10 millions d'euros... Chercher l'erreur !

La révolte gronde

Or, les Haut-jurassiens ne l’entendent pas de cette oreille.
C’est pourquoi ce lundi matin 6 novembre ils se sont invités subrepticement, à la séance publique du Conseil départemental. Sur place, une belle délégation de plus de 120 personnes, avec maires et élus en tête et une vingtaine de lédoniens s’est présentée au-devant du Président Pernot, pour lui exposer ses doléances, dans un débat parfois houleux...
André Jamet, le président du comité de défense a voulu réexpliquer « la colère du personnel, des habitants et des élus du Haut » face à « la fermeture arbitraire d’une maternité de niveau 1 notamment».
Bien conscient du sujet, le président Pernot, a affirmé ne pas vouloir « être complice de ce que le Gouvernement veut mettre en place sur le département ». Acceptant ainsi de soumettre au vote de l’assemblée départementale une motion de défiance envers les décisions de l’ARS.». Mais pas plus.


Le silence assourdissant des parlementaires...

Et Clément Pernot de poursuivre : «Je ne suis pas parlementaire, je n’ai pas de solution… Il faut voir avec vos parlementaires, ou avec l’Etat, soit le Préfet…».
Le ton est alors monté d’un cran. Et devant l’immobilisme des deux députées, Marie-Christine Dalloz et Danielle Brulebois, la foule a scandé à plusieurs reprises « Ici, ici c’est le Haut Jura ! Démission »… sans plus d’effet. 
La délégation s’est rendue ensuite devant la Préfecture du Jura, où elle a trouvé portes et grilles hermétiquement closes. Comme dialogue, on a déjà vu mieux...
Mais la lutte continue, avec une grande marche de Saint-Claude à Lons prévue le 2 décembre, à l’allure de la tortue, pour marquer un grand coup.
A cette occasion exceptionnelle, la grande foule est attendue. "Et si cela ne suffit pas pour rouvrir le dialogue, direction Paris peut-être…" laissent entrevoir les initiateurs du mouvement.
Sous le pavé la révolte gronde.

 


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

175 bénévoles à la rencontre des Jurassiens les plus nécessiteux

« Il n’y a pas forcément plus de pauvres, mais ceux qui le sont, le sont encore plus » Coup de projecteur sur l'activité du Secours Catholique. Hélas, toujours en progression.
Publié le 20/11/2017

Atelier fabrication de bougies

Publié le 27/11/2017

Citroën C3 Aircross : nouveau rôle pour une nouvelle vie

Adieu au C3 Picasso, monospace familial qui a tant donné de sa personne sur les autoroutes des vacances ! Bienvenue au C3 Aircross qui adopte le style des SUV tout en imposant sa griffe originale ! Un nouveau venu qui redistribue les cartes entre Peugeot et Citroën.
Publié le 10/11/2017

Bloc-notes

SOIRÉE CÉLIBATAIRE

Publié le 29/09/2017

SALON DE FIL EN AIGUILLE

Publié le 06/10/2017

USO

Publié le 22/09/2017


Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales