Hebdo 39 Lons-le-Saunier

Les adhérents de l’association esquisse et peinture exposaient leurs travaux

  • 37 adhérents de l’association esquisse et peinture de Champagnole ont exposé leurs travaux à l’Oppidum de Champagnole.
  • 37 adhérents de l’association esquisse et peinture de Champagnole ont exposé leurs travaux à l’Oppidum de Champagnole.
  • Guy Saillard et Clément Pernot aux côtés de Lucette Martelet, présidente de l'association.

Samedi 8 et dimanche 9 avril, 37 adhérents de l’association esquisse et peinture de Champagnole exposaient à l’Oppidum de Champagnole. À cette occasion, chacun présentait quatre tableaux mettant en lumière le travail effectué cette année lors des séances de cours hebdomadaires qui se déroulaient sous la houlette de quatre intervenants différents sur des thématiques et des techniques variées puisque c’est l’univers nocturne qui a été abordé avec l’artiste Mireille Grille, la technique du portrait avec Ludmilla Collomb, les lithographies et les estampes avec Pierre Duc ou encore l’imaginaire et notamment le portrait réalisé à partir de figures géométriques avec Yves Gravel.
Le résultat de l’exposition était à la hauteur des intervenants choisis par l’association : varié, réussi, surprenant et faisant même voyager les contemplateurs. Les quelques 200 visiteurs ont d’ailleurs été particulièrement satisfaits des œuvres présentées. Lucette Martelet, présidente de l’association saluait « le travail de tous et la qualité de l’exposition présentée ». Les adhérents poursuivent leurs cours hebdomadaires jusqu’à la mi-juin avant une pause estivale et la reprise des travaux à la rentrée.

Inscriptions et renseignements
Lucette Martelet présidente : 03.84.52.19.57
Aline Simonel : 03.84.52.15.32
Pas d’âge minimum pour adhérer
Cours le mardi soir ou le samedi matin à Champagnole.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

2017 : l'année des serpents ?

La saison des amours bat son plein pour les reptiles La période de reproduction atteint actuellement son apogée. Les serpents doivent impérativement se chauffer pour s'accoupler, et sortent donc beaucoup plus de leur habitat naturel. C'est pourquoi nous pouvons ressentir, à tort, cette illusion d'en être envahis.
Publié le 19/06/2017



Bloc-notes

TOURNOI FOOT PERRIGNY

Publié le 12/05/2017

ACDTR

Publié le 12/05/2017

LA FRUITIERE DE LA PESSE

Publié le 12/05/2017


Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales