Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Objectif 2020 pour APOLO et John Huet


Avec la création de l'association pour Lons (APOLO), présentée le samedi 24 mars, John Huet et les membres fondateurs, se sont dotés d'un outil de réflexion et de rassemblement précieux pour aborder l'échéance de 2020...

En annonçant, samedi 24 mars, lors d’une conférence de presse tenue à Lons-le-Saunier, le lancement de l’association pour Lons (APOLO), l’actuel adjoint en charge des ressources humaines de la ville, John Huet (Parti Radical-UDI) a lancé le compte à rebours jusqu’à l’échéance de 2020. S’il ne fait guère de doute que l’actuel vice-président d’ECLA briguera probablement le fauteuil de Maire, il ne souhaite pas laisser les questions de personnes venir polluer le débat. L’heure est en effet à la construction d’un projet apte à répondre aux défis auxquels la ville et l’agglo seront confrontées dans les prochaines années. 

Dépasser les clivages

C’est ainsi, qu’entouré des sept membres fondateurs d’APOLO (voir encadré), dont il est le président, John Huet a répété sa volonté de rassembler au delà des clivages partisans, puis d’établir un état de lieux de la situation du territoire, avant de songer aux municipales. APOLO, qui en plus de ses fondateurs a vocation à s’étoffer en accueillant, des membres actifs, ainsi que des personnes désireuses de soutenir la démarche sans s’investir trop directement, va donc engager dans les mois qui viennent de nombreuses actions destinées à construire un corpus idéologique, mais aussi à faire émerger de nouveaux talents dans tous le Pays lédonien. Rampe de lancement pour les municipales de 2020, les membres d'APOLO souhaitent cependant voir plus loin et promouvoir un « projet local économique, social et culturel au bénéfice des habitants de Lons, de son agglomération et plus largement du Pays lédonien et du département du Jura ». L’association cherchera à faire émerger des nouveaux visages susceptibles de porter ses valeurs en 2020 mais aussi lors des départementales voire des régionales de 2021, ce qui lui permettrait de s’implanter durablement dans le bassin…

Actions thématiques

Pour réussir le lancement et attaquer l’échéance de 2020 en position de force, les membres d’APOLO vont lancer de nombreux ateliers qui se déclineront autour de trois enjeux majeurs : la démographie, l’attractivité économique et les nouveaux enjeux liés au numérique. Le but étant de dessiner les thématiques prioritaires du territoire afin de proposer des réponses adaptées. Ainsi, des visites d’entreprises sont planifiées, afin de créer un dialogue avec les chefs d’entreprise, de comprendre leurs attentes et leurs besoins; des visites dans les autres communes de la région, en particulier à Dole, sont aussi au programme afin de comparer les méthodes, mais aussi pour renforcer des liens et créer une nouvelle méthode de collaboration, des préalables nécessaires au développement de ces communes jurassiennes complémentaires à l’heure de la « grande région ». Autre chantier important, qui devrait débuter en 2019, des ateliers de sensibilisation à la gestion des collectivités territoriales. Non seulement pour qu’en cas de réussite du « programme » APOLO, les nouveaux élus issus de la société civile, soient immédiatement opérationnels, mais aussi pour préparer la modernisation de l’administration, que John Huet souhaite plus pédagogue et efficace. Première étape de ces ateliers le 17 mai à 18H30 avec un thème cher au président de l’association, l’attractivité et le dynamisme économique du territoire… 

Le rassemblement  pour aborder le changement… 

Avant 2020, de nombreuses choses peuvent encore évoluer, cependant la perspective du changement induite par le départ de Jacques Pélissard après 31 à la tête de la Mairie, doit être abordée largement en amont. C’est le mantra de plusieurs membres fondateurs d’APOLO. Stéphane Billaudel, l’un d’eux, précise que pour de nombreux lédoniens, Jacques Pélissard représentait une forme de sécurité, alors que 2020 est une forme de saut dans l’inconnu. Pour l’aborder au mieux, il faut réfléchir ensemble, de façon pragmatique et transverses en dépassant les clivages, pour connaitre au mieux les envies et les besoins des habitants du territoire. » Fort d’un creuset ouvert sur la société civile et transpartisan, APOLO, jette les bases de ce qui pourrait être un rassemblement agrégeant des personnalités progressistes en vue des municipales à Lons. Même si l’échéance municipale est encore lointaine, John Huet et les membres d’APOLO, en prenant l’initiative, se placent en position idéale pour forcer les autres protagonistes à se positionner en fonction d’eux et ainsi devenir une force de gravité…

Contact : apolons39@gmail.com



Les membres fondateurs d'APOLO

APOLO est constituée d'un socle de huit membres fondateurs, qui seront rejoint par des membres actifs et des soutiens. Autour du président John Huet (cadre des collectivités territoriales), on retrouve  Stéphane Billaudel (avocat), Christophe Camacho (consultant), Olivia Di Martino (expert-comptable), Patrick Gaché (chef d’entreprise), Pierre Lauriot (sapeur-pompier), Ahlem Paris (architecte) et Jean-Marc Vauchez (fonctionnaire).


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Quatre jours 100% VTT !

Championnats de France de VTT : le Jura à l'honneur
Publié le 16/07/2018



Bloc-notes

ESM BASKET

Publié le 05/07/2018

VIDE-GRENIER

Publié le 05/07/2018

RANDOS DES 4 CHATEAUX

Publié le 05/07/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales