Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Petit Futé : lancement de l’édition Jura 2018

  • Jean-Michel Putod, auteur du guide du Jura.
  • Jean-Michel Putod, auteur du guide du Jura.
Après un flottement de 2-3 ans, le guide Jura renaît sous l’impulsion de Jean-Michel Putod, responsable d’édition. Un cocktail de lancement de la XVè édition avait lieu mardi 5 juin à l’espace Pasteur d’Arbois. Cette soirée placée sous la présidence de Clément Pernot, président du conseil départemental du Jura, a réuni de nombreuses personnalités, partenaires et contributeurs du guide.

Jean-Michel Putod, comment est conçu le guide ?

« Il s’agit d’un travail de recherche commune par commune. Tous les établissements sont recensés puis triés par pertinence. Dans ce guide qui est en fait une petite sélection de notre site internet, n’apparaissent que les belles adresses. »

 

Justement quels sont les critères de sélection ?

« Mes deux collègues et moi-même visitons les différents établissements sélectionnés en amont puis nous en discutons ensemble avant une parution dans le guide. Je tiens à préciser qu’un restaurant qui propose un menu performant à 13 € sera référencé de la même façon qu’un restaurant étoilé. Notre objectif c’est d’être reconnu pour notre travail rigoureux et nos bonnes sélections d’adresses. »

 

Ce guide papier, supplément à votre site internet, se vend-il bien ?

« Oui, parce qu’après avoir visité notre site internet (280 000 visites/an), les touristes aiment bien trouver un support papier lorsqu’il sont sur place. Et puis, nous soignons notre rédactionnel et nous nous impliquons dans la vie locale avec des rubriques d’actualités, des reportages … »

 

Jean-Marc Putod qui ne manque pas d’enthousiasme, souhaite élargir la palette du guide. En 2019 en effet, le massif jurassien (Pontarlier, Malbuisson, Saint-Hyppolite …) viendra étoffer le petit futé du Jura.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Champignons : des razzias toujours aussi vénéneuses ?

Quand nos lactaires font des heureux… "Au départ, il n'y avait que 20 à 50 cueilleurs, aujourd'hui on en est à 400 ou 600 sur 25.000 ha".
Publié le 15/10/2018



Bloc-notes

USO

Publié le 05/10/2018

USO

Publié le 05/10/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales