Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Rougemont Loisirs sur une pente ascendante

  • De gauche à droite, Eric Escoffier secrétaire, Alexandra Lambert présidente, Samuel Bourgeois trésorier.
  • De gauche à droite, Eric Escoffier secrétaire, Alexandra Lambert présidente, Samuel Bourgeois trésorier.

« Rougemont Loisirs » tenait vendredi 26 janvier son assemblée générale au presbytère d’Arbois.
Une année difficile comptant quelques conflits à régler avec certains occupants au comportement déplaisant et ayant commis des actes délictueux (un responsable de groupe s’est autorisé à démonter le boitier de la centrale alarme). Il est prévu pour 2018 de mettre en place les moyens et les procédures permettant de faire face voire d’éviter de telles situations.
Pour ne pas retenir que le négatif, il est important de préciser que le taux d’occupation des locaux du 1er avril au 31 octobre 2017 a nettement augmenté par rapport à 2016 avec 128 jours d’occupation. Le bureau a souligné que les craintes des parents concernant l’aide de la ville d’Arbois pour le séjour de leurs enfants à Rougemont ont été balayées. Malgré une présentation et des critères différents, il n’y a pas eu de changement dans les faits...

 

Les perspectives 2018

Quelques actions prioritaires : rédiger le projet d’aménagement du rez de chaussée pour l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, faire vivre le dossier sécurité, mettre à jour tous les documents contractuels, recruter un cuisinier et un directeur/directrice adjoint(e) pour le séjour 2018 et enfin trouver une aide juridique pour les litiges location.

Pour perdurer, l’association ne peut compter que sur les revenus générés par les locations des bâtiments à des membres cotisants, ce qui lui permet de faire vivre les locaux toute l’année, de remplacer des matériels défectueux et entretenir les lieux. Le bureau se montre optimiste : « Nous remontons la pente, retrouver un centre à pleine capacité est un objectif réalisable que nous nous emploierons à atteindre rapidement »


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Champignons : des razzias toujours aussi vénéneuses ?

Quand nos lactaires font des heureux… "Au départ, il n'y avait que 20 à 50 cueilleurs, aujourd'hui on en est à 400 ou 600 sur 25.000 ha".
Publié le 15/10/2018



Bloc-notes

USO

Publié le 05/10/2018

USO

Publié le 05/10/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales