Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Traque à la délinquance autoroutière

  • 400 véhicules contrôlés, pour plus de 40 infractions relevées !
  • 400 véhicules contrôlés, pour plus de 40 infractions relevées !
  • Les douaniers à l'affût.
  • Les WC servent aussi parfois de lieu de fouille...
  • Des contrôles complets, effectués par des spécialistes, comme ici avec l'équipe cynophile de la Gendarmerie.
  • 22 surcharges ont été constatées.
Une vaste opération de contrôles routiers inter-services s'est déroulée lundi sur l'aire de Sampans. Une quarantaine d'infractions ont été relevées par une cinquantaine de fonctionnaires.

Un lundi matin ordinaire. Terne, triste, gris. Nous avons beau être à la mi-mai, il pleut sur l'autoroute jurassienne où, comme partout ailleurs, les destins fugaces s'entrecroisent : ouvriers du bâtiment, commerciaux, chauffeurs de poids-lourds, touristes étrangers...

Alors que l'on arrive à proximité de Dole, dans le sens Beaune-Mulhouse, un panneau clignotant annonce soudain un bouchon. Dès lors, le flux se ralentit progressivement pour presque s'immobiliser sur une seule voie.

Puis, sur le bas-côté, apparaissent plusieurs uniformes en faction. Des forces de l'ordre qui observent scrupuleusement chaque conducteur et passager.

En fait, c'est une vaste opération de contrôles routiers interservices qui est en train de se dérouler...

Aux avant-postes, les gendarmes et douaniers repèrent les véhicules à contrôler. Ceux-ci sont orientés sur l'aire de Sampans, tandis que les autres repartent normalement.

 

 

Au cœur du dispositif

 

Sur l'aire de repos, se trouvent 52 personnels des différents services : Gendarmerie, Douanes, Police, Dreal, Urssaf, Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP), agents du service des fraudes des Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR).

"On axe notre vigilance sur plusieurs domaines : immigration, sécurité routière, stupéfiants, fraude administrative... Le fait de travailler ainsi, en synergie avec les acteurs de terrain des différents services est appréciable. Cela nous permet d'opérer à des contrôles complets, effectués par des spécialistes des différents secteurs" précisait sur place, le chef d'escadron Gilles Quintaine, commandant de l’escadron départemental de sécurité routière (EDSR) du Jura.

 

 
400 véhicules contrôlés, pour plus de 40 infractions relevées !


Au total, ont été constatées plus de 40 infractions dont :
- 22 surcharges
- 2 conduites sous l'emprise de produits stupéfiants ( avec 2 rétentions de permis de conduire)
- 1 non-respect des distances de sécurité
- 2 dépassements du temps de conduite journalière
- 2 dépassements du temps de conduite continue
- 1 défaut d'appareil de contrôle
- 1 conduite avec un permis de conduire ne correspondant pas au véhicule
- 1 défaut de terminal de paiement dans un taxi
- 2 procédures de travail dissimulé 
- 4 étrangers en situation irrégulière (dossier pris en compte par la Police Aux Frontières de Dijon)
- 1 défaut d'affichage des prix dans un taxi (dossier pris en compte par DDCSPP)

- 1 fraude à l'aimant sur Poids Lourd

- 3 délits d'emploi irrégulier de l'appareil de contrôle, falsification des données enregistrées par l'appareil de contrôle et obstacle au contrôle...

 

Stabilité de la mortalité sur les routes de France en avril 2018, amélioration sensible dans le Jura


En avril 2018, selon les estimations provisoires de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), en métropole, 279 personnes sont décédées en avril 2018, soit 2 de moins qu’en avril 2017
(-0,7%). Les autres indicateurs de l’accidentalité routière du mois sont en baisse :
- Le nombre d’accidents corporels est de 4 671 contre 4 961 en avril 2017, soit 290 accidents corporels de moins (-5,8%).
- 5 872 personnes ont été blessées en avril 2018 contre 6 269 en avril 2017, soit 397 de moins (-6,3%).
- 1 955 personnes ont dû être hospitalisées plus de 24 heures contre 2 370 en avril 2017, soit 415 personnes de moins (-17,5%).

Dans le Jura, on dénombre au 30 avril 2018, 25 accidents, 2 tués, 28 blessés et 22 hospitalisés.

De bien meilleurs chiffres qu'en 2017, année noire, où à la même époque de l'année, les comptages préfectoraux faisaient état de 41 accidents, 10 tués, 38 blessés et 39 hospitalisés. De même qu'en 2016 où ceux-ci relevaient 34 accidents, 7 tués, 61 blessés et 37 hospitalisés.

Faut-il y voir les premiers résultats d'une politique de répression plus affirmée ?


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Qu'est-ce vraiment que le CBD ?

Bientôt la reconnaissance d'un usage médical du cannabis ? Dans le sillage des dernières déclarations de la ministre de la Santé, qui la semaine dernière, a laissé entendre qu'un usage thérapeutique du cannabis pourrait être bientôt à l'ordre du jour, la récente ouverture de deux boutiques jurassiennes proposant du cannabidiol en vente libre a localement relancé le débat public portant sur une possible prochaine évolution législative. Détails et explications.
Publié le 18/06/2018



Bloc-notes

CHEZ TITOUNE

Publié le 04/06/2018

RESTAURANT LE BAMBOCHE

Publié le 04/06/2018

CONCERT

Publié le 04/06/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales