Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Une brasserie artisanale mise en scène

  • Martial Rauch le metteur en scène de l'entreprise
  • Martial Rauch le metteur en scène de l'entreprise
  • La Brasserie RAUCH à Pimorin
  • Un marketing et un packaging bien écrits!
  • Une bière de tradition!
  • Des flacons à la demande. Ici Lune de Miel pour un mariage
  • L'unité de production artisanale!
Pimorin, un autre sanctuaire de la bière.

 

Pimorin petit village traditionnel de la Petite Montagne de 200 âmes non loin d’Orgelet  est caractérisé par son calme. Depuis mai 2017 c’est le lieu d’implantation de la Brasserie Rauch.

En effet depuis quelques mois les deux frères Mathieu et Martial Rauch sont installés au village. Issus d’une tradition familiale de brasseurs lorrains, depuis une dizaine d’année dans le secteur, ils viennent donc d’investir pour dynamiser cette activité. Les deux frères brassent la bière pour une production hebdomadaire de 600 litres, mais si Mathieu s’occupe plutôt de la commercialisation, Martial en est le metteur en scène.

Il a les gènes pour cela, car il travaillé pendant de longues années dans le spectacle au «Bœuf sur le Toit» à Lons-le-Saunier.

Pour faire une bonne bière, que faut-il ? Evidemment de la bonne eau, ici en Petite Montagne ils sont servis, des levures naturelles, mais surtout de très bonnes céréales, du malt, de l’orge, du blé, de l’épeautre, et c’est selon. Dans leurs recettes, elles représentent jusqu’à 50%. «C’est pour le goût» précise Martial. Nos deux brasseurs se servent en Allemagne chez un céréalier réputé, où la législation est très draconienne dans l’élaboration du breuvage. Quant au houblon, plante qui peut provenir de partout de l’Amérique au Japon, c’est la Belgique, autre pays de la bière.

Un spectacle vivant…

 

Ils sont bien conscients de réaliser un produit de qualité haut de gamme, qui permet de s’identifier d’autres brasseurs. Ils ont diversifié leurs produits, avec des bières blondes, mais aussi des blanches, des ambrées, et agrémentées de divers goût. Le marketing maison est travaillé, Bière «Criss de Tabernak», bière au pain d’épice intitulée «Louisette 1927», en souvenir «d’une grand-mère mise en bière de son vivant», ou encore «La Cinq contre un», bière blonde vendue avec une pièce de théâtre pour adulte «Bérénice» en étiquette.

Ils vendent à Pimorin et sur les marchés de Lons, Orgelet, Clairvaux  par exemple. Mais ils se déplacent surtout le week-end en s’invitant chez les gens et en fabricant sur place à la demande en démonstration, un petit Tour de France de la bière.

Pour eux c’est aussi une activité ludique, autour du produit, pour la rêver, la fabriquer, et surtout la faire déguster. Brasseurs comme ils l’entendent, c’est comme le dit Martial «une autre forme de spectacle», donc frappons les trois coups avec eux, la mousse aux lèvres…

 

Contact :  brasserierauch@yahoo.com / 06.25.30.28.53.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Restauration, industrie, bâtiment recherchent candidats désespérément

Wanted candidats pour métiers en tension Les offres d’emploi ont bondi de +14,7% sur un an. Or, malgré les dizaines de milliers de chômeurs que compte notre région, nombre de postes ne parviennent à trouver preneur...
Publié le 17/12/2018



Bloc-notes

CONCERT NOVEMBRE 2018

Publié le 25/10/2018

OYONNAX RUGBY / ANGOULEME

Publié le 25/10/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales