Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Une dictée au Dôme… Que c’est chouette !

  • Chic une dictée
  • Chic une dictée
  • Des élèves studieux et attentifs
  • La lectrice Armelle
  • L'angoisse de la page blanche
  • Aprèsl'effort
  • Il n'y a pas d'âge pour guérir des mots
  • La librairie Zadig maître d’œuvre
Au rendez-vous des amoureux des mots.

La  librairie ZADIG de Saint-Claude, bien connue des amis des livres et des Bandes Dessinées avait convié tous les amoureux de la langue française dans la Médiathèque «Le Dôme» à une dictée vers 18h30 ce vendredi soir.
Cette animation festive se déroulait dans le cadre de la semaine nationale de la Langue Française et de la Francophonie, réalisée en collaboration avec l’opération « Dis-moi dix mots », qui met à l’honneur le vocabulaire de l’ensemble du monde francophone. (www.dismoidixmots.culture.fr).
Le texte  à transcrire, portant sur la gastronomie et le bien manger, se composait d’une trentaine de lignes. Il a été élaboré par nos libraires sous le contrôle d’un professeur de Lettres de la Cité Scolaire du Pré Saint-Sauveur. Et s’adresse à toute personne souhaitant tester son orthographe.

Zieuter, taffetas, zinzolin...

Plus de quarante personnes s’étaient inscrites généreusement et spontanément à cet exercice ludique et avaient  pris place dans la quiétude de la Médiathèque redevenue en cette fin de journée plus paisible.
L’assistance composée d’une belle majorité de femmes était calme et studieuse. Est-ce à dire que la gente féminine adore cet exercice ou même constitue un groupe de lecteurs plus assidu que celui des hommes ?
Par le micro d’Armelle et de Catherine nos deux libraires, la dictée a été égrainée de main de maître, avec virgule, point-virgule, point d’interrogation, d’exclamation, et point final. Parfois des mots peu usités ou très techniques ont été prononcés, tels chapkas, le verbe chaloir qui signifie être important, espuma, télésnober ou encore zieuter, taffetas, zinzolin. Chacun des élèves d’un jour s’est concentré et s’est appliqué, pour déjouer les embûches des accords, des conjugaisons et des mots pièges ou composés.

De 16 à 30 fautes !

Après plus d’une bonne demi-heure de lecture, de relecture et de corrections, chacun a reçu un original du texte et a pu ainsi le comparer avec son propre pensum. Ceci fait, les résultats sont très larges allant de 16 fautes pour le meilleur à plus d’une trentaine pour les moins en réussite. A signaler la présence à plus de 80 ans de Mme. Léger ancienne institutrice plus contente d’elle-même avec une vingtaine de fautes, que l’an passé. L’exigence du bien parler et du bien écrire est toujours chevillée au corps de ces enseignants.

Après une heure de retour dans l’enseignement primaire, ce fût le temps des discussions et du petit encas bien sympathique pris dans le coin café de la Médiathèque.

 


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Logement social dans le Jura : l’OPH en pleine évolution

Des services inédits et un accompagnement personnalisé, pour une meilleure qualité de vie À contre-courant des résultats enregistrés dans d’autres départements, l’Office Public de l’Habitat du Jura semble réussir le challenge de réduction de la vacance locative, de maîtrise des impayés de loyers, et d’amélioration du confort de vie de ses locataires. Détails.
Publié le 24/04/2017



Bloc-notes

USO

Publié le 21/04/2017

UM Doloise

Publié le 21/04/2017

Encadré 1/16ème de page

Publié le 18/04/2017


Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales