Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Une nouvelle saison est lancée pour la galerie d’art Biz’Art Biz’Art

  • 11 artistes internationaux exposent leurs œuvres. Parmi eux, le russe Sergey Bespamyatnykh.
  • 11 artistes internationaux exposent leurs œuvres. Parmi eux, le russe Sergey Bespamyatnykh.
  • Paul Sablons fait découvrir l'exposition 2018 à Clément Pernot, président de la Communauté de communes Champagnole Nozeroy Jura.
  • Françoise Sablons a créé avec son époux Dominique la galerie en 2003.
Située dans la commune du Vaudioux, à quelques minutes de Champagnole en direction de Saint-Laurent-en-Grandvaux, la galerie d’art contemporain Biz’Art Biz’Art vient d’ouvrir ses portes pour la saison estivale. Explications.

Pour la 16ème saison, la galerie d’art Biz’Art Biz’Art ouvre ses portes au public et propose une exposition d’œuvres d’artistes internationaux au cœur du Jura.

Des œuvres venues des  4 coins du monde
Depuis 2003 et la création de la galerie associative par Françoise et Dominique Sablons, ce sont entre 1000 et 2000 visiteurs qui découvrent tous les étés des productions artistiques inédites venues des quatre coins du monde. Les visiteurs - locaux et touristes - sont accueillis dans cette galerie installée dans une ancienne ferme typiquement jurassienne, datant du XVIIIème siècle.
À travers son action, l’association contredit l’idée selon laquelle l’art contemporain n’a d’existence ou ne peut se produire qu’en milieu urbain. Cette initiative démontre que la diffusion de l’art contemporain est possible en milieu rural. « On tient à prouver qu’il n’y a pas besoin d’aller à Paris pour voir des artistes de renommée internationale », souligne Paul Sablons.
Et en effet, l’objectif est atteint ! Cette année encore, ce sont  11 artistes contemporains qui exposent leurs œuvres dans des styles très différents. Parmi eux, se trouvent le russe Sergey Bespamyatnykh, le cubain Hector Gonzales Herrero (en collaboration avec la galerie Riera Studio de la Havane), l’américain Christopher St John, le suédois Evereus et les français Philippe Simonnet, Maurice Noirot, Hector, Vincent Crochard, Marie-Françoise Valois, Jérôme Galvin et Françoise Sablons. Au total, plus de 100 pièces sont présentées !

Des visites commentées qui génèrent de nombreux échanges
La galerie est ouverte depuis le 1er juin tous les après-midis. Toutes les visites sont guidées et gratuites; les visiteurs peuvent néanmoins participer au soutien financier de la galerie. Quant aux groupes, ils sont accueillis sur demande, de préférence le matin. Parallèlement, des échanges ou des rencontres à destination de tous publics (comme les scolaires) sont organisés tout au long de l’année. Ces actions de médiation permettent de rendre l’art accessible et compréhensible au plus grand nombre.
L’équipe de la galerie se dit très satisfaite par ce début de saison : « c’est un très bon départ. Les visiteurs viennent déjà en nombre et sont contents de ce qu’ils voient », détaille Paul Sablons.
Dans le but de soutenir l’association pour son action culturelle en milieu rural, la Communauté de communes a approuvé dernièrement une subvention de 2 500 euros à la galerie.

11 artistes internationaux
Sergey Bespamyatnykh (Novosibirsk en Sibérie - Russie)

Philippe Simonnet (Dijon –France)

Hector Gonzales Herrero (Cuba – en collaboration avec la galerie Riera Studio de la Havane)

Christopher St John (Portland - USA)

Maurice Noirot (Haute-Saône - France)

Evereus (Suède)

Hector (Jura - France)

Vincent Crochard (Jura - France)

Marie-Françoise Valois (France)

Jérôme Galvin (Alpes de Haute Provence - France)

Françoise Sablons (Jura – France)


Biz’Art - Biz’Art 2018

Tous les jours jusqu’au 30 septembre
Visites de 14h00 à 19h00
2 chemin du Prayat
39300 Le Vaudioux
03.84.51.63.36
contact@bizart-bizart.com
www.bizart-bizart.com
L'entrée de la galerie installée dans une ancienne ferme typiquement jurassienne, datant du XVIIIème siècle.

Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Le Jura, terre de contestation

Contre le coût de la pompe, le coup de la panne... A l'heure où les initiatives "citoyennes" peinent à rassembler quelques dizaines de personnes, Fabrice Schlegel, initiateur du groupe facebook "de l'essence de la contestation" est parvenu, vendredi dernier à Dole, à réunir plus de 700 soutiens à son indignation. Explication d'une exaspération croissante, véritable phénomène de société qui semble se répandre comme une traînée de poudre dans notre région rurale, et bien au delà.
Publié le 12/11/2018



Bloc-notes

CONCERT NOVEMBRE 2018

Publié le 25/10/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales