Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Vide-grenier pour l’Ecole des Chiens-guides d’aveugles de Misérieux

  •  Jeannette Grondin toujours sur le pont à La Grenette!
  • Jeannette Grondin toujours sur le pont à La Grenette!
  •  Le vide-grenier un moyen de dégager quelques subsides
  • Des exposants certes mais du monde par intermittence
Le chien meilleur ami du non-voyant.

Dimanche 25 mars les vide-greniers avaient repris leur quartier à la Grenette de Saint-Claude. Le coup d’envoi était donné dès 8h30 pour l’Ecole des chiens d’aveugle, dont Jeannette Grondin bien connue dans la cité pipière est présidente, ainsi que de l’association Valentin Haüy Jura.

Pour ses 17 ans de présidence, elle est toujours en quête de fonds en faveur de cette école de Misérieux non loin de Bourg-en- Bresse. Toutes les recettes du jour lui ont été intégralement reversées pour l’éducation d’un chien-guide. Quand on en connaît le coût, entre le travail de l’éducateur, les frais vétérinaires et la nourriture, pendant deux ans et demi, soit autour de 25.000€ , il est nécessaire de faire beaucoup d’animations, dont ce vide-grenier. Il convient aussi d’ouvrir beaucoup de portes pour arriver à dégager des budgets. En effet un chien-guide c’est plus d’un an de pré-éducation en famille d’accueil et plus de 6 mois d’éducation en Ecole !

Une éducation canine difficile

 

Tous les chiens ne sont pas aptes à réussir, il y a beaucoup de labradors, et bien sûr aussi le fidèle Berger allemand, comme Shinook le deuxième chien de Jeannette.

"C’est un animal très intelligent et à la mémoire considérable, il a ma vie en responsabilité dans ses quatre pattes". Mais il est très aléatoire d’obtenir un bon chien d’aveugle.

"La sélection est draconienne autant au niveau de la santé, que du comportement. Par exemple l’année passée, sur les 35 animaux présélectionnés à l’Ecole, seule la moitié s’est avérée compétente. En effet on demande beaucoup au chien. Il doit tout décoder pour son maître. On lui fait intégralement confiance".


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Le Réseau régional RCube THD, à la rescousse de la fracture numérique

Un nouveau service "Très haut débit radio" pour les territoires ruraux Patrick Molinoz, vice-président du Conseil régional en charge du développement numérique des territoires, a récemment donné le coup d’envoi national du déploiement du Très haut débit régional « RCube THD » pour les territoires ruraux, aux côtés de Sébastien Soriano, président de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (l'ARCEP), des représentants de l’Etat et des élus du territoire, à Rouvray en Côte-d’Or. Le département du Jura pourrait lui aussi prochainement bénéficier de cette solution afin de pallier aux nombreuses zones blanches qu'il compte encore. Mais quand exactement ? Pour qui et comment ? Cela est une toute autre histoire...
Publié le 16/04/2018



Bloc-notes

CSL

Publié le 15/03/2018

RCL

Publié le 15/03/2018

LOTO

Publié le 15/03/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales